Interrun 2: Momny dyou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interrun 2: Momny dyou

Message par Lolo le Mar 23 Aoû - 17:56

Tu es rentrée chez toi toute seule après le run, et c'est pas plus mal, presque 24 h dans ce van secoué dans tous les sens, on trouve les bus confortables après cette épreuve. Mais en rentrant à la maison, tu te rends compte, que chose étrange, la télé est éteinte et il n'y a pas de cadavres de bouteilles supplémentaire. Et trois nouveaux messages sur le commlink fixe de ta mère.

"Allô, oui bonjour, c'est l'infirmière Penny Wallet à l'appareil. Votre mère a eu un souci de santé, son biomoniteur nous a averti, on a fait aussi vite qu'on a pu, mais avec la porte fermée, le temps de transport... Elle est dans un sommeil artificiel, sa cirrhose s'est un peu aggravée, son état est stable. Pouvez-vous venir la chercher?"

Tu dois aller récupérer ta mère, tu sais que tu risques encore d'avoir des tas de papiers à remplir et que si tu continues à manquer les incidents de ce genre, ils vont changer le contrat pour la mettre dans un hospice sordide, mais elle sera quand même à ta charge pour les frais. De plus Penny Wallet, ça te parle, en vérifiant vite fait, tu te rends compte que c'est la petite amie de Keisuke, celle à qui tu dois un spectacle de magie. Elle ne t'a jamais vu, mais si Keisuke l'apprend, il va se montrer pressant pour que tu lui joue, et tu ne peux pas en public...


Bref de l'administratif et du social, tout ce que t'aimes! Comment tu gères ça? Ou mieux, tu CONTOURNES ça? Penses en shadowrunneuse, penses à tes compétences.

(Rappel: tu peux faire ton quotidien dans un autre paragraphe séparé, en précisant si tu travailles et comment, et si tu cherches à enrichir tes contacts, lesquels? Et aussi n'oublie pas d'écrire ce que tu cherche et revend au marché noir, merci. (Toutes les précisions dans le sujet dédié))

Lolo
Admin

Messages : 80
Date d'inscription : 10/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjdrdelolo.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrun 2: Momny dyou

Message par Evil Otter le Dim 4 Sep - 0:46

Nikki venait à peine de rentrer chez elle lorsqu'elle vit le voyant de notifications sur le commlink de sa mère. A peine sut-elle ce qui était arrivé à sa mère qu'elle leva les yeux au ciel en soupirant.
"C'est pas possible, bougonna-t-elle, je l'ai laissée seule deux jours, et elle a quand même trouvé le moyen de faire des conneries."
Elle sentait la rage l'envahir à l'idée de penser à combien de bouteilles elle avait dû s'enfiler pour finir dans cet état. La jeune elfe prit une grande inspiration, et expira de toutes ses forces. Sa mère avait beau être un poids avec son alcoolisme, elle l'aimait. Et si elle ne s'en occupait pas, qui le ferait ? Elles n'avaient plus aucune famille depuis bien longtemps. Sa mère avait besoin d'elle, comme elle avait mentalement besoin de la présence de sa mère.
S'il avait bien une chose que Nikki détestait par dessus tout, c'était toute cette paperasse inutile. Rien qu'à l'idée de devoir remplir toutes ces pages, elle en frémissait d'effroi. De plus, elle devait se déplacer à l'hôpital à l'autre bout de la ville, chose que la jeune femme n'avait pas du tout envie de faire. Mais elle devait le faire. Même si l'hôpital dans lequel était sa mère avait une assez bonne réputation, la pauvre ne pouvait pas rester trop longtemps là-bas, et Nikki savait que si elle continuait à déconner et à éviter les contacts humains et administratifs, l'hôpital pourrait ne plus l'accepter en tant que patiente. Elle commençait déjà à paniquer à l'idée de se retrouver dans un lieu bondé de monde, à remplir des tonnes de trucs chiants et incompréhensibles, et pire, à ce qu'on puisse vérifier son identité et trouver quelque chose, quand quelque chose lui traversa l'esprit. Penny Wallet ? Ce nom ne lui était pas inconnu, mais où avait-elle pu l'entendre ? Soudain elle eut un flash, et rechercha le nom dans la convo' avec Keisuke.
"Okaaaay, c'est la copine de Kei, je savais pas qu'elle était infirmière. Oh ouais, dit-elle avec une grimace tout en se tenant la tête, c'est vrai que je devais lui montrer ce dont j'étais capable en magie..."
Keisuke lui avait toujours rendu service quand Nikki en avait eu besoin, c'était donc tout à fait naturel qu'elle honore sa dette. Mais c'était pas le plus urgent, elle devait d'abord s'occuper du cas de sa mère.
En y réfléchissant, elle se dit qu'elle pouvait peut-être s'éviter pas mal de stress et peut-être même du trajet en faisant d'une pierre deux coups: offrir son numéro à Penny, et se débarrasser de la paperasse chiante, ou du moins le faire comme elle le voudrait. Bon okay, de un, c'était pas dit que Penny accepte de jouer le jeu et de deux, c'était pas très fair-play envers Keisuke à qui elle avait promis ce spectacle sans autre contrepartie. Mais décidément non, elle pouvait pas se résoudre à aller à l'hôpital. En plus, si elle avait le malheur de tomber sur la directrice, elle aurait droit à un sermon. Elle ressassait ça dans sa tête, et nope, c'était niet.
Alors plus qu'une chose à faire. D'elle-même, Nikki pouvait pas proposer quelque chose de super transcendant à Penny, et Keisuke serait déçu en se disant qu'elle lui avait sûrement menti sur ses capacités. Mais une troupe spécialisée dans les spectacles magiques le pouvait, elle. Et si elle arrivait à se faire embaucher ne serait-ce que pour un spectacle, l'affaire était dans le sac. La jeune femme écuma les offres d'emploi sur le sujet jusqu'à en trouver une à son goût. Elle envoya immédiatement un mail à l'auteur de l'annonce. Quelques minutes plus tard, elle reçut une réponse de ce genre: "Bonjour, bien reçu. Nous vous attendons pour un entretien demain matin. Merci, au revoir." Nikki ne put s'empêcher d'être amusée devant le ton expéditif de la réponse. Elle envoya quelques autres mails, décrocha quelques entretiens, puis se décida à contacter Penny. Elle ne pouvait pas l'appeler directement à l'hôpital, la ligne étant surveillée. Donc avant elle devait...
"Hoho, Kei, ça va ? Ecoute, j'ai besoin du numéro de ta copine, ça te dérangerait pas de me le passer, c'est par rapport à notre arrangement.
- Ah bah enfin, c'est pas trop tôt, plaisanta Keisuke. Ouais ouais, je te passe ça tout de suite, elle va être contente.
- Par contre...
- Par contre ?
- Non non, rien, se rétracta-t-elle, oublie.
- T'es sûre ?
- Ouais ouais t'inquiète, merci mec.
- Bah de rien, merci à toi. Dis-lui que t'es une de mes amies, ça passera, elle est cool."
Alors qu'elle comptait avouer à Keisuke qu'elle voulait demander quelque chose à Penny en échange, elle s'était dit que c'était préférable de ne rien lui dire. Il pourrait lui en vouloir, donc autant s'arranger directement avec Penny, et tant pis si elle lui répétait. Aussitôt le numéro en main, elle appela Penny, tout en se disant pendant les longs bip qu'elle détestait vraiment le téléphone.
"... Allô, qui est à l'appareil ?
- Bonjour Penny, c'est Nikki Wang...
- Ah oui, je me souviens de vous, vous êtes la fille de Rachel Wang exact ? Pourquoi n'avez-vous pas appelé directement à l'hôpital ?
- Hum, c'est parce que j'ai besoin de vous parler... en privé, dit-elle en baissant le ton de sa voix. Avant que vous ne preniez peur, je suis une amie de Kei.
- Oh. Allez-y, je vous écoute.
- Voilà, il paraît que vous êtes très fan de magie et que vous adoreriez en voir en vrai, mais que vous n'avez jamais eu l'occasion... Alors, ce que je vous propose, c'est d'en voir en vrai de vrai.
- Ah oui ? C'est très gentil, mais pourquoi vous feriez ça ? Vous êtes peut-être une amie de Kei, mais on se connaît pas.
- Je sais mais... dites-vous juste que ça me ferait plaisir de faire ça, parce que Kei est un très bon ami, et il m'a dit que ça vous ferait très plaisir.
- Certes mais... Vous êtes bien sûre ?
- Certaine.
- Oh mais... je ne sais pas comment vous remercier."
Nikki, elle, avait bien sa petite idée sur la question.
- Ecoutez, pour plusieurs raisons trop longues à détailler, je ne peux pas me rendre à l'hôpital pour venir chercher ma mère. Je sais que l'hôpital est très strict avec ça, mais est-ce qu'il y aurait moyen de... ne pas venir ?
- C'est-à-dire que ce soit moi qui remplisse le formulaire à votre place ?
- Par exemple.
- Ca c'est impossible."
Aïe, Nikki ne s'attendait pas à un refus si catégorique.
- S'il vous plaît ? Je vous en prie, c'est très important, je peux pas...
- Bon."
"Bon" ? C'était bon signe ou mauvais signe ça ?
- Je vais vous aider.
- Ouf, merci beauc...
- Mais je préviens, votre spectacle a intérêt de valoir le coup parce que je prends de gros risques pour vous. Et vous pouvez demander à Kei, je sais très bien comment emmerder les gens quand ils le méritent."
Message reçu.
"Vous serez pas déçue. Je le dois à Kei de toute façon."
"Bien. Je ferai appeler un taxi pour votre mère, elle devrait être chez vous ce soir. Et tachez à ce que ce genre d'incident ne se reproduise pas."
Finalement, la directrice de l'hôpital n'avait pas l'air si terrible à côté d'elle. Nikki avait plutôt intérêt de réussir son entretien du lendemain, celui qui semblait en mettre plein les yeux.
Sa mère rentra chez elles complètement déphasée.
"Nikki! beugla-t-elle, comment que ça se fait que t'es pas venue me chercher, j'ai dû rentrer toute seule, c'est quoi ce bordel ? Bon sang, fille indigne, j'ai failli mourir moi tu sais! Et c'est toute la considération que t'as pour moi ?
- Tu gueules bien fort pour une mourante, pesta Nikki les yeux rivés sur ses gadgets, ne daignant même pas regarder sa mère. T'es là et t'es vivante non ? Alors me casse pas les pieds. Avant que tu dises quoique ce soit, cracha-t-elle en lançant finalement un regard noir à sa mère, on en serait pas là si t'étais pas aussi portée sur la boisson. Bientôt tu verras même plus ton cheeeer Victor Newman tiens."
L'une comme l'autre ne décrochèrent plus un mot de la soirée.

Le lendemain, elle rendit à l'adresse inscrite sur l'annonce, et se dit que ce serait pas plus mal si elle pouvait faire bonne impression dès le début. Bon ok, elle était habillée avec le T-shirt de son anime préféré, y avait mieux pour faire bonne impression, mais elle ne pensait pas à ça là tout de suite. Elle se dit que démontrer ses compétences magiques avant même son entretien pouvait jouer en sa faveur. Seulement, ça ne fonctionnerait pas si elle se faisait griller tout de suite.
Elle se mit en projection astrale pour déceler les éveillés dans le bâtiment, ceux qui étaient susceptibles de la griller. Elle en ressentit une très forte à l'opposé de l'entrée, mais c'était bien la seule qui vaille la peine qu'on se méfie d'elle. L'elfe ne s'attarda pas, et revint dans son corps. Sa stratégie était très simple: atteindre le bureau en se faisant le moins remarquer. Pour cela, elle usa de ses sorts de furtivité et d'invisibilité physique. Complètement imperceptible aux yeux des non-éveillés, elle se dirigea vers le bureau d'entretien en slalomant dans les couloirs. Le sort marchait à la perfection, personne ne se doutait de sa présence. Alors qu'elle était sur le poids d'atteindre le bureau, elle entendit une voix derrière elle:
"Pas mal pour une débutante. Mais vous ne savez pas encore assez vous camoufler."
Nikki se retourna pour faire face à un grand humain blond qui lui souriait. Se sachant grillée, elle annula immédiatement ses sorts.
"Vous êtes encore un peu trop facile à repérer dans l'astral, bien que votre signature s'efface à une vitesse épatante. Klara Newman je présume ? - le nom de son faux SIN - dit-il en lui tendant une main.
- Exact.
- Warren Ottman, je dirige cette troupe depuis un bon paquet d'années maintenant. Mais je vous en prie, ne restez pas dans le couloir, allons dans mon bureau. Voilà, alors, sachez déjà que je suis agréablement surpris que vous ayez joué ce petit tour, la plupart des candidats n'osant pas me montrer l'étendue de leurs capacités, à ce qu'ils disent. Pourquoi d'ailleurs, qu'est-ce qu'ils risquent ? La vérité, c'est qu'ils ne sont juste pas assez bons pour faire ce que vous avez fait. Bien, maintenant que je vous ai fait des éloges dans tous les sens, parlez-moi de vous, et montrez-moi quelques trucs que vous savez faire."
L'entretien se poursuivit, où Nikki lui montra ce qu'elle savait faire niveau magique, par contre, elle bafouilla pas mal lorsqu'il s'agit de parler d'elle.
"Vous êtes plutôt timide vous, je me trompe ?
- C'est plutôt que j'aime pas trop les gens, lâcha-t-elle. Euh, mais, essaya-t-elle de se reprendre, ça veut pas dire que je pas bonne pour le poste hein!"
Warren éclata de rire puis reprit:
"Ne vous inquiétez pas, j'en ai vu bien assez pour savoir que vous faites l'affaire. Seulement, je ne vous mettrai pas sur scène, ça c'est sûr, vous serez dans les coulisses."
Après le règlement de quelques formalités, comme l'inspection de la licence de magie - que Warren appelait "des conneries imposées par l'état" et à laquelle il ne fit donc pas très attention -, Nikki put rentrer chez elle, et informer Penny et Kei du jour du spectacle.

HJ: Coucou Monsieur Laurent, j'espère que je suis pas obligée de détailler le spectacle hein, si tu savoir, y avait des effets spéciaux de ouf, des boum, des bam partout, c'était super beau, la pièce avait même un scénario, si si j'te jure, bref, voili voilou, c'était de la bombe, je le sais, j'y étais.

Après le spectacle, Penny vint la voir des étoiles dans les yeux.
"Ouah, je... Merci beaucoup, c'est un rêve de petite fille que vous venez... Enfin, que tu viens de réaliser... Depuis le temps que je voulais voir ça.
- Alors ça va, vous regrettez pas de m'avoir aidée ?
- Tu veux rire, ça valait clairement le coup! J'ai limite envie de te couvrir pour les prochaines fois tiens! Et tu peux me tutoyer tu sais."
Bah ça, Nikki ne s'attendait pas à un si brusque changement d'attitude.
"Euh, ok, je vous promets d'essayer."
La jeune infirmière sourit à Nikki, qui lui rendit tant bien que mal. Dommage que Keisuke n'ait pas pu venir, mais elle savait qu'elle aurait un jour l'occasion de le voir en vrai.

HJ: Bah oui parce que Kei c'est un Djaponé du Djapon, et donc il est pas là! Et sinon j'ai échoué à déposer mon devoir faire mon interrun dans les temps, j'ai évidemment aucune excuse, on verra si tu me le comptes ou pas, à ton bon vouloir Monsieur :p

Evil Otter

Messages : 2
Date d'inscription : 20/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum