compte rendu 2: Pagium nous voila !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

compte rendu 2: Pagium nous voila !

Message par Lolo le Jeu 15 Déc - 21:14

Compte rendu 2:
Pagium nous voila


Patrouilleurs/euses présent(e)s:

-Alienor -Gwanal -Jorisidore -Krang -Lucatiel de Mira -Säërÿn

Le 1er semaine haute du Guide (soir):

Les Patrouilleurs viennent de sortir du temple de la chasseresse. Ils décident de monter le camp sur place, sachant que le soir tombe, rejoindre Pagium ou le fortin paraît risqué avec la lumière disparaissant à l'horizon.
Il semble qu'une fois tout le campement mis en place, un problème survient assez rapidement, Alienor ne retrouve pas son bâton "magique" trouvé dans le temple. Tout le monde se met à sa recherche et Karl explique, en mimant, que c'est Tartiflette qui a eu le bâton en dernier.

Krang appelle son loup et lui demande d'aller chercher le bâton, il semble que le lupin a creusé il est plein de boue, mais étrangement il amène les patrouilleurs sur la piste d'un quadrupède, la trace est faite de sang séché. Krang, Jorisidore, Säërÿn, et Lucatiel décident d'y aller, équipés pour la traque; Alienor et Gwanal les laissent crapahuter dans la colline sous la lune, elles se trouvent mieux au chaud à boire des coups près du feu.

La traque dure un petit moment et les patrouilleurs traversent les collines, jusqu'à ce que la piste soit un peu brouillée, la bête semble avoir fait ses besoins à un endroit et l'odeur forte déstabilise un peu. Tout en continuant, le groupe aperçoit finalement une silhouette en haut d'un relief. Ils décident de se diviser en trois groupes, Säërÿn monte avec Lucatiel sur le cheval de ce dernier (récemment récupéré parmi les chevaux de la patrouille en réorganisant les fontes), le médecin suivant comme il peut et prennent le flanc gauche. Krang avec Tartiflette s'approche discrètement, Jorisidore et son mercenaire Théo "rit des genres" (diminué en Théo par raisons pratiques) prennent le flanc droit.
Il s'avère que la piste a du divergé à un moment ou un autre, puisque le quadrupède devait être de la taille d'un loup au maximum, mais c'est un ours qui charge le cheval de Lucatiel.

La réaction est rapide, le cheval fait demi-tour et Säërÿn tire une flèche sur la bête, le médecin lui n'est pas aussi rapide et n'arrive pas à esquiver l'ours et est gravement bléssé. Alors que l'ours va achever le pauvre docteur, Théo tire à la fronde et détourne l'attention de la bête, Jorisidore ,inspirée, parvient d'un tir à la fronde, à loger violemment une pierre dans la gorge de l'ours, ce dernier commence à cracher du sang et à s'étouffer.

Krang arrive après cela et voit l'ours en train d'agoniser. Plutôt que de s'occuper du médecin, il s'interpose entre Lucatiel et l'ours pour empêcher le premier de charger le second, il tente de sauver l'ours en lui retirant la pierre logée dans la bouche en ayant bloqué la mâchoire avant (une action pleine de risques mais qui réussit!) L'ours, passé près de la mort s’affale et ne peut rien faire d'autre que se reposer.
Jorisidore investie d'un pouvoir sacré pose ses mains sur le médecin et lui rend sa vigueur et cicatrise ses blessures pendant qu'il décrivait ses chances de survie d'une manière très professionnelle et paniquée.


Pendant ce temps, Alienor et Gwanal reste au campement et profites du repas excellent préparé par Säërÿn, elle boivent aussi un peu plus que d'habitude (ou autant ce qui serait inquiétant). Maus le jeune aide-intendant se joint à elles et essaye d'en apprendre plus sur la patrouille. Les deux femmes lui enjoignent plutôt de se détendre, le temps n'est pas à l'éducation mais au plaisir. Il finit par céder et ne tient absolument pas l'alcool, Alienor essaie de le corrompre en lui disant de ne pas compter les bouteilles d'alcools, mais il interprète assez mal et essaie de la draguer (c'est elle qui l'avait assez impressionné pour rejoindre la patrouille.)
Elle le repousse en prétextant qu'il est trop jeune, Maus veut prouver que sa valeur est plus grande que son âge et demande quelle preuve il peut amener, Alienor lui confie la tâche de retrouver son bâton enchanté, et il s'empresse d'aller chercher le dit objet. Seulement elle ne le reverront que plus tard dans la soirée, endormi entre deux tentes, avec une demi-douzaine de bâtons, mais en aucun cas le bon.


Dans les collines, la traque se poursuit, Krang décide de rester veiller sur l'ours, Tartiflette à ses côtés, il semble qu'il a l'intuition qu'il doit protéger la bête et restera avec elle jusqu'au petit matin, veillant sur ses camarades du règne animal.
Lucatiel, Säërÿn, et Jorisidore reprennent la traque là où ils ont diverger, le sang est de moins en moins présent, mais il retrouve la trace du quadrupède, et la traque jusqu'à un rocher derrière deux arbres, une forme assoupie se dessine sur la pierre, à la lueur de la lune.
Ils tentent d'approcher discrètement, mais la forme glisse de l'autre côté du rocher lorsqu'ils sont à quelques pas, tentant une manœuvre d'encerclement comme avec l'ours, Lucatiel est le plus proche et repérable avec son odeur forte (en effet il accumule les épreuves physiques et saletés sans s'être lavé depuis un moment) et il se fait sauter dessus par la bête.

Il s'agit d'une version miniature de la manticore, elle est aussi couverte de dizaines d'yeux et rate de peu Lucatiel, le combat est assez court, elle est difficile à toucher, mais Jorisidore parvient à la saisir avec sa lance, elle se venge en lui griffant violemment le ventre, plus de sang que de mal. Mais décidée à ne pas perdre sa vie, Jorisidore sort sa dague et lui massacre le crâne, la bête rend l'âme. Mais cette fois-ci elle explose, projetant ses piques dans tous les sens, nos patrouilleurs ferment les yeux et les rouvrent, personne n'a été touché...  Il semble que la même grâce qui a touché Säërÿn dans le temple de la Chasseresse ce soit reproduite ici.


Les patrouilleurs rentrent au campement, avec une chasse réussie. Krang passera la nuit à veiller sur l'ours et ne reviendra qu'au petit matin. Alienor se réveille, mais ne reconnaît pas sa tente, elle ne se rappelle plus de grand chose et se rend compte qu'elle est toute nue dans son couchage avec Maus tout nu lui aussi. Elle essaie de s'échapper discrètement en se rhabillant et malheureusement, tout le monde semble matinal, elle a tellement la gueule de bois d'hier qu'elle est en fait la dernière à se réveiller. Dans la patrouille, ça commence à jaser!
Les patrouilleurs ont toujours du mal à se décider s'ils veulent commencer par le fortin, ils trouvent donc un point haut et observent les deux directions (il semble qu'un glissement de terrain bloque le passage vers le fortin à partir d'ici. Tandis que Pagium attire le regard avec son château immense.) Le choix le plus simple à l'air de passer d'abord par Pagium et de se renseigner là-bas.


Le 2eme semaine haute du Guide


[Hex 16,13 plaines] Bienvenue à Pagium. Une très grande cité, les remparts sont fait de pierre et plusieurs enceintes concentriques délimitent les parties de la ville. Lorsque nos patrouilleurs entrent, ils découvrent le premier cercle, le plus grand, qui rassemble une population extrêmement pauvre et mendiante, mais ils ne s'en émeuvent pas plus que ça et se dirige directement vers le centre de la ville (le château immense). Krang raconte des histoires épiques du continent pour détourner l'attention des gens qui les approchent et fait bonne impression.
Tandis que les autres patrouilleurs demandent à un garde, visiblement débordé, où l'on peut s'annoncer aux autorités. Le garde reste perplexe et demande "laquelle?", les patrouilleurs comprennent vite que l'institution centrale, représentée par le "grand magistrat" n'est pas du tout aux commandes, mais que les familles Antelus et Marchianni se partagent le pouvoir.
Avant qu'ils continuent leurs chemin, le garde dit que la garde embauche, à croire ses dires, il s'agit encore d'une vraie garde, pas les milices privées des familles marchandes.

Nos héros s'arrêtent à une auberge nommée le "cheval volant" histoire de se rendre propres et présentables. Pendant que certains prennent un bain chaud, d'autres en profitent pour se tenir au courant des rumeurs de la capitale:
-Un commerçant affirme avoir vu Menhart (chef de la milice de Basielle) sortir de chez les Marchianni avec une bourse à la main
-Menhart devait se marier avec une sidhe il y a longtemps mais elle serait partie
-L'origine de la dispute entre Marchianni et Antelus serait un drame du genre de roméo et juliette, une fille Marchianni se serait suicidée dans d'étranges circonstances, alors qu'elle était promise à un des héritier Antelus.
-Il y a un forgeron chevaucheur réputé à Pagium, ce n'est pas le seul, mais beaucoup de gens confondent Säërÿn avec le fils disparu du forgeron, 5 ans auparavant.
-Un continental arrivé récemment sur Ganelle parlerait souvent d'une famille dévastée par la maladie, lors de ses soirs de beuveries.
-la rumeur sur l'agitation chez la communauté naine apprise à Basielle était inexacte, en vérité, une humaine monte la population pauvre contre la riche guilde des artisans nains


Après cela, ils se dirigent vers la maison Antélus, il semble qu'il s'agisse d'une famille aux origines impériales, et il faut apparemment faire un choix. Les couleurs des Antélus sont très sombres noir et argent, tandis que les quartiers Marchianni sont très colorés et arborent jaune et orange en couleurs de la famille.
Ils arrivent devant la demeure Antelus qui est adossée à l'immense château, elle semble mieux entretenu que ce dernier d'ailleurs. Sur le parvis se tient un homme en toge violet sombre, entouré de, semble-t-il, nombreux érudits qui lui parlent sans discontinuer. A ce qu'entendent les patrouilleurs, il semble qu'ils traitent des problèmes actuels de la cité.

Nos héros se présentent, et les érudits réagissent aux paroles des patrouilleurs comme s'ils étaient irrespectueux (parlent entre eux, gratifient de oooooh certaines phrases...) mais l'homme en toge reste d'une politesse froide et calme ses vautours. Il commence à discuter avec les patrouilleurs et semble le premier au courant et vraiment intéressé par la patrouille (surtout que Jorisidore n'a pu s'empêcher de tout raconter, même ses ambitions personnelles).
Autorisant deux d'entre eux à consulter les registres de la famille Antélus parlant de la patrouille, il arrête son choix sur Alienor et Jorisidore, Gwanal s'insurge de ce choix arbitraire et réclame le droit de consulter les registres aussi, les autres patrouilleurs défendent ses arguments, Philide Antelus(l'homme en toge) s'insurge et révise son jugement, seul Jorisidore pourra consulter les registres, les patrouilleurs comprennent qu'il ne vaut mieux pas plus argumenter avec une personne injuste.


Peu de temps après, ils décident d'aller voir la guilde des artisans nains, Jorisidore a dans l'idée de demander une aide pour construire le fortin.
Sur la route, dans un quartier résolument Marchianni, Jorisidore se cogne contre Vincento Marchianni, sans connaître le bonhomme, on peut assurer que c'est un bretteur qui mise sur un style svelte. Ce dernier s'énerve fortement contre la patrouilleuse, alors que c'est lui qui lui est rentré dedans. Il demande des excuses, Jorisidore s’exécute d'une manière assez détournée pour faire comprendre que la faute incombe quand même au bretteur, ce dernier sur le point de dégainer son épée, reconnaît soudain Alienor, il l'avait rencontré il y a 8 ans sur le continent. Il semble oublier "l'affront" immédiatement et reconnaît son tort dans l'affaire. Il invite Alienor à boire un verre pour parler du temps qui a passé, cette dernière convie aussi Gwanal, Vincento n'en est pas gêné.

Une fois à la taverne, il raconte histoire sur histoire, se préoccupant très peu de ce qu'Alienor a à dire, il semble beaucoup s'aimer, comme c'était déjà le cas il y a 8 ans. Et en faisant un petit effort de réflexion, elle se rappelle que le bonhomme a souvent été vu dans les parages d'évènements complexes ou assassinats et machinations étaient intriquées. Alors qu'Alienor s'absente, Gwanal qui s'est faite discrète, entend Vincento parler dans son verre, révélant qu'il est en mission pour la famille, il doit se rendre à la Pierraie et négocier quelque chose, le "patriarche" aura apparemment du mal à refuser son offre. Il finit par une liste de nom à consonance Marchianni en disant qu'il va les doubler, les mettre à terre avec ce coup.


Le reste des patrouilleurs se rend à la guilde des artisans nains, ils y entrent et observent une ambiance de réflexion et de discussions entre de nombreuses longues-barbes. Ils attendent un petit moment à l'accueil pour pouvoir parler au chef de la guilde.
Il fait son entrée peu de temps après, un épais nain brun à la barbe immense et aux atours sobres et très bien travaillés, il fait cliqueter tout ses outils à chaque pas. Il se présentera comme Diegan Rochefer, il a l'air au courant de l'existence de la patrouille, il a vécu alors qu'elle était encore là, il semble avoir dans les 300 ans à ses dires.
Pour les négociations, les patrouilleurs sont venus les mains dans les poches, et les poches vides, mais Diegan accepte d'aider à remettre le fortin en marche en contrepartie d'un pourcentage sur la production de la carrière qui se trouve non loin. Évidemment les patrouilleurs devront la remettre en marche et la défendre, mais Diegan y tient, il ne va pas investir de ressources sur un projet aussi spéculatif sans pouvoir se décharger de certaines responsabilités.
Il présente Brannigan, un jeune maître-architecte nain qu'il affecte aux services de Jorisidore pour aller voir ce fortin et en tirer les premières conclusions.
Les patrouilleurs apprennent aussi que l'agitatrice anti-guilde s'appelle coeurdefeu et que c'est une citadine rousse.
Krang semblant bien aimer le nain lui parle franchement d'une partie de leurs aventures, et demande des informations sur Menhart, à part son caractère, qu'ils connaissent déjà, ils apprennent que le père de Menhart n'est jamais revenu de chez les sidhes de Faëlle.

Lolo
Admin

Messages : 80
Date d'inscription : 10/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjdrdelolo.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum